Accueil / Projet CORSO / Présentation

Le Projet CORSO - ANR-06-CONF-021

"Islam/Chrétienté devant la modernité. Images et réalités de la guerre de course en Méditerranée (XVIe-XVIIIes)"

CORSO

Les formes littéraires et les représentations culturelles de l’affrontement entre Islam et Occident chrétien jouent aujourd’hui un rôle plus déterminant que jamais dans l’évolution de leurs rapports.Ces représentations s’appuient cependant sur une mémoire des données de leur histoire qui est en constante reconfiguration. Temps des croisades, époque révolue de la "reconquête" de l'ancienne Al-Andalus par les Chrétiens, période coloniale et ère des indépendances se sont imposés tour à tour comme les cadres à partir desquels on pense et l’on raconte de part et d’autre le conflit, la violence, l'impérialisme, l’asservissement ou la libération. Leur omniprésence dans le discours contemporain dissimule souvent l’importance de la période déterminante qui vit s’inverser l’équilibre fragile des forces musulmanes et chrétiennes en Méditerranée, entre la prise de Constantinople par les Turcs en 1453 et l'échec du second siège de Vienne en 1683.
L’intérêt grandissant que suscite depuis une dizaine d’années en Europe et aux Etats-Unis l’étude de la guerre de course en Méditerranée a bien mis en lumière le rôle joué par l’aventure barbaresque, et en particulier par les réalités commerciales, humaines, politiques et religieuses de l’esclavage chrétien et musulman, dans l’histoire des affrontements entre l’Europe, l’Empire Ottoman et les Etats corsaires d’Afrique du Nord. En revanche, on constate que l’étude littéraire des formes qu’a pu prendre cette violence collective ou particulière des rapports avec les musulmans dans l’imaginaire culturel et artistique des différentes nations d’Europe, à ce moment important de leur formation (XVIe-XVIIIe siècles) reste dans une large mesure à faire. Il s’agit donc ici avant tout de contribuer à une description des fondements classiques de la représentation de l’autre en Europe comme au Maghreb, en s’appuyant sur une lecture littéraire des récits de la guerre de course.

C’est ce que propose le présent projet, effectué dans le cadre des travaux menés par le groupe Orient/Occident (CRLC) sur les rapports entre Orient et Occident dans les littératures d’Europe au seuil de la modernité, et qui s’inscrit dans le prolongement d’une coopération interdisciplinaire entre spécialistes de littérature d’Europe et du Maghreb, de littérature comparée et de littérature des voyages, et historiens et archivistes spécialistes de l’histoire commerciale et politique du Bassin Méditerranéen, qui a déjà abouti à la réalisation de plusieurs colloques internationaux.

On trouvera sur ce site une présentation des travaux menés dans le cadre de ce projet, ainsi que les ressources électroniques et les publications auxquelles il a donné lieu.

L'équipe de coordination du projet CORSO - ANR-06-CONF-021

Denise BRAHIMI (Paris-VII- Denis Diderot), Anne DUPRAT (coordination du projet, Paris-IV Sorbonne), Jean-Claude LABORIE (Paris-X-Nanterre), Anita GONZALEZ-RAYMOND (U. Montpellier), Wolfgang KAISER (EHESS-Paris-I), Lilian PESTRE de ALMEIDA (U.F.F. Rio de Janeiro), Emilie PICHEROT (U. Lille III),Ernstpeter RUHE (U. Würzburg), Christian ZONZA (U. Caen)

Les chercheurs associés au projet

Salvatore BONO (U. Perugia), Meriem DHOUIB (U. Carthage), Catherine VIGIER-CURRAN (U. Amiens), Anne FASTRUP (Copenhagen U.) , Azzedine GUELLOUZ, Suzanne GUELLOUZ (U. Caen), Antonio LAZARO (U. do Minho), (Peter MADSEN (Copenhagen U.), Alexandra MERLE (Paris-IV Sorbonne) Yann RODIER (Paris-IV Sorbonne), Bernard VINCENT (EHESS), Daniel HERSHENZON (U. Michigan), Daniel VITKUS (Florida State U.)